Bernadette

Région(s) : Montréal, Montérégie, Cantons-de-l'Est
Certification reçue en 2015

Bernadette demeure juste à l’orée du Parc national du Mont Saint-Bruno.

Sensibilisée par la nature depuis son enfance, attirée par ses bienfaits, elle fut très active dans le mouvement scout. Le camping sauvage et la pratique du canot en régions éloignées satisfaisait cet attrait des milieux naturels. Diplômée en sciences pures du collège Bois de Boulogne, ses connaissances de la nature se sont avérées utiles. Membre de clubs d’ornithologue, elle a exploré plusieurs régions du Québec et du Maine, puis ailleurs.

En 1998, la découverte d’un anévrisme non rupturé au cerveau lui fait prendre conscience de l’importance de renouer avec des pratiques lui permettant de faire baisser son niveau de stress causé par ses activités professionnelles urbaines. Le yoga et la marche en forêt furent les premières pratiques qui attirèrent son attention. Elle est certifiée maître en Yoga par la Shiva Yoga Peeth de Rishikesh.

C’est en 2010 lors d’un de ses séjours au Japon que le Shinrin Yoku, une nouvelle pratique reconnue là-bas par les différents ordres médicaux, s’est imposée naturellement à elle. Depuis, curieuse d’en connaître les préceptes, ses voyages au Japon se sont multipliés. Ses recherches l’amènent à s’inscrire à une formation offerte en juin 2015 aux États-Unis par l’Association of Nature and Forest Therapy. Elle sera certifiée guide en Nature et Forest Therapy fin 2015.

Après avoir accompagné sa mère dans les dernières années de sa vie, une période de stress s’en est suivie et s’est avérée décisive dans le choix de sa pratique, malgré une récidive quant à la percolation de l’anévrisme en septembre 2017.

Convaincue que le Shinrin Yoku offre une réponse à sa propre condition médicale et déterminée à partager les bienfaits, en mars 2018 elle reçoit la certification honorifique au Japon, sera admise au sein du comité de INFOM Japon (ou International Society of Nature and Forest Medicine) tout en acceptant le mandat de développer le chapitre canadien de INFOM. Elle offrira une première formation de guide en septembre de la même année au Québec et étendra ses formations dans la francophonie européenne.